WRC 3 : #Décryptage à chaud

WRC3

Il approche le bougre, et plus vite que l’on ne le croit ! Je pense que, tout comme moi, les amoureux du rallye sont pressés de pouvoir jauger, eux-mêmes, les qualités du prochain WRC. Mais il va falloir patienter encore un tout petit peu (12 octobre) pour pouvoir brûler la gomme de ses pneus…

Pourtant, quelques petits chanceux ont pu s’essayer déjà à ce prochain titre. Au travers d’une vidéo toute récente, Alan nous expose deux spéciales : France et Allemagne. Je vous laisse visionner la dite vidéo avant de pouvoir (ou non) débattre sur le sujet et vous donner mes impressions sur ce que j’ai pu en voir. Mettez votre casque, accrochez votre ceinture, 3, 2, 1… VROOOOM !

Bon, voilà, vous avez regardé un bout, voir tout pour les plus curieux. Je n’ai pas l’habitude de découper mes impressions par catégories téléphonées (musique, gameplay, graphisme), mais pour l’occasion, je vais me cantonner à détailler de cette manière pour soulever mes bonnes et mauvaises impressions sur ces différents points.

Commençons par l’aspect visuel. A noter tout de même qu’il ne s’agit pas de la version définitive et que, forcément, tout cela sera amené à être amélioré (ou pas). Du point de vue de l’interface, je la trouve parfaite. La vue est véritablement dégagée, agréable. Pas de tracé proposé ce qui nous force (et nous permet) d’avoir les yeux le plus clair du temps sur la route et pas sur l’éventuelle épingle qu’on va se prendre dans 500m. Les compteurs sont sobres mais affichent l’essentiel de ce que l’on a besoin de savoir. D’ailleurs, il semblerait bien qu’ils soient spécifiques à chaque véhicule.

Une petite barre de progression sur la gauche permet de se rendre compte de notre avancée sur la globalité de la course et se colore de rouge ou de vert pour nous signifier l’évolution (bonne ou mauvaise) de notre chrono. Lorsque l’on frappe un peu sa voiture, on voit brièvement au dessus du compteur l’état de notre véhicule. Un peu dommage de ne pas le laisser afficher tout le temps mais bon, on va dire que de toute façon, ca change pas le tracé de la course pour autant (mais ca peut apporter son intérêt pour anticiper ses trajectoires).

Les décors sont corrects, ils rendent bien une impression de travail soigné mais ne sont pas non plus hyper détaillés. Accumulations sans fin des mêmes éléments autour du tracé, même si ce dernier est, quant à lui, très bien rendu à l’écran. Les reflets du soleil sont superbes malgré quelques passages qui donnent la sensation visuelle de «route mouillée». En ce qui concerne le véhicule, impeccable, rien à redire. Les licenses permettant de disposer des «vrais» modèles (et ça fait plaisir).

WRC3_1

Continuons sur le côté son. Encore une fois, on peut juger la qualité mais pas s’y tenir pour de bon. D’une manière globale, je suis assez déçu du son de la voiture. On croirait rouler dans un éternel bourdonnement, ce qui a le don d’agacer après quelques minutes de course. Disons que je vais mettre ça sur le fait qu’Alan Boiston se filme en train de jouer et que du coup, on a une petite perte (mais quand même…). Je n’ai vraiment pas une sensation agréable à ce niveau, on perd ce côté nerveux, sportif et tourmenté de la voiture.

Par contre, le co-pilote est quant à lui efficace. Les informations fournies sont très bonnes. Tant mieux, étant donné qu’il n’y a pas de tracé à l’écran, il va falloir lui faire excessivement confiance ou alors avoir une excellente mémoire des parcours pour pouvoir s’en passer ! Mais là, c’est, pour moi, plutôt bien réussi. Pour le reste, pas de bande son à savourer sur cette vidéo et de toute façon, qui joue avec la musique en fond ? Le vrai plaisir c’est d’entendre gronder le moteur nan ?

Terminons sur le comportement du véhicule. Là, je sens que ça va être le sujet qui fache et qui divise. Qu’on soit clair, je trouve la physique du véhicule absolument horrible ! Voilà, ça c’est dit. Plus sérieusement, il y a deux écoles : vue intérieure et vue extérieure. Moi je fais entièrement partie des adorateurs de la vue extérieure. Pourquoi ? J’adore voir mon véhicule de travers, voir les flammes sortir du pot d’échappement, voir les trainées sur la route, la fumée des dérapages, tout ça… j’aime voir !

Pour ceux qui adorent avant tout la vue intérieure, je la trouve, plutôt bien réussie mais sans plus. L’impression de vitesse n’est franchement pas frappante de ce que j’en vois même si le comportement du véhicule reste un tant soit peu crédible. Mais alors, pour la vue extérieure… c’est une honte. Comment en 2012 on peut encore faire une physique aussi lourde. On a l’impression de déplacer un paquebot dans un couloir. Le seul mouvement que l’on voit c’est une rotation sur un axe tout ce qu’il y a de plus furieusement vertical (Oh pardon! Des fois on a des bosses…). On a aucune impression de réalisme, la direction est molle, le freinage vraiment tout sauf crédible et les dérapages ont un côté « arcade » assez désagréable pour l’oeil de l’amoureux.

On arrive à remettre sur sa ligne une voiture partie dans les choux (sauf pour le tete-à-queue à un moment dans la vidéo). Cela ne me donne pas une sensation de toucher très présente. Alors bien sûr, cela aussi divise. Dans DiRT 3, certains reprochaient la sensibilité du stick, moi je l’adorais. Ici, on aura aussi les deux camps. Mais quand même, pour un jeu que l’on attendait pour ses licences, pour ses tracés, pour pleins de choses,… mais on l’attendait avant tout pour la conduite ! Et moi, pour le moment, je suis sincèrement déçu.

Je peux jouer à un jeu de rallye avec des voitures sorties de l’imaginaire de développeurs fous, tant que les sensations m’envoient au 7ème ciel, mais je ne suis pas prêt à sacrifier ce point pour obtenir des voitures et courses officielles… J’attends vraiment avec impatience de pouvoir, moi aussi, m’éclater sur une démo pour en avoir le coeur net, mais, mes amis, j’ai peur !

Et vous, comment ressentez-vous la chose ?

5 réflexions sur “WRC 3 : #Décryptage à chaud

  1. Héhé ! je vois que tu est un amateur du genre et je vois parfaitement ce que tu recherche dans un jeux de course. je suis entièrement du même avis que toi par rapport a ce WRC. Ayant joué des milliards d’heures a V-Rally, Collin Mcrae Rally, Richard Burns Rally, X-Pand Rally, je peux dire que WRC 3 est à la limite du foutage de gueule au niveau de la physique…Oh mais merde quoi, elles sont ou les sensations ? J’ai le WRC 2 chez moi, et franchement c’est dur de plus avoir un vrai jeu de simulation de rallye. et la je vois quoi : WRC 3 = WRC 2 (avec des graphismes un peu plus dignes). Bref wait & see pour une Démo…

  2. La même histoire pour moi ! Bon après, il n’y a pas eu que des jeux supers, mais j’y ai passé du temps. Je peux comprendre qu’à l’époque, on ne pouvait pas avoir forcément des jeux hyper poussés… mais vraiment, quand je vois le rendu de la vidéo de WRC3, j’ai pas l’impression d’être en 2012.

    Si, peut être au niveau des graphismes qui sont loin d’êtres laids, mais il n’y a pas que ça dans un jeu et, pour ma part, je n’y fais plus attention après quelques heures de jeu (faut pas se mentir !).

    Mais bon, comme tu dis, on en aura le coeur avec la démo, il n’y a rien de mieux à faire pour l’instant… même si je ne suis pas super rassuré.

  3. Ping: DiRT 3 : Au final ? « New Protocol

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s