Août 2012 # Bilan du mois

Et hop, un petit mois de plus qui vient de s’écouler. Les grandes vacances, souvent synonymes de repos et congés, ont tenu leur rôle (enfin non, vu que je ne suis pas encore partis en vacances…) et l’activité a été réduite sur certains points, augmentée sur d’autres. Au programme de ce bilan, finalement, pas énormément de JV et aucun achat à signaler. J’ai réussi à me faire violence pour attendre les futures sorties et surtout leurs démos pour me faire une opinion définitive. Là tout de suite, je pense surtout à WRC 3 et Halo 4 pour cette fin d’année. Pour 2013, c’est Sniper Ghost Warrior 2 et Tomb Raider qui me titillent !

Toujours est-il qu’il s’est passé quand même pas mal de choses durant ce mois, surtout au niveau du blog (qui est tout jeune il faut le rappeler). Le mois d’Août a été l’occasion d’écrire pas mal sur New Protocol. J’ai essayé de varier les thèmes et les styles, allant du petit billet léger musical pour partager une humeur sur fond sonore, mes impressions à chaud sur des jeux à venir ou des petites infos en passant sur des sorties qui ne sont pas trop trop relayées par les sites de JV et puis des gros billets bien long à lire, surtout sur le film First Blood ce mois-ci.

[1. Anime en cours ]

Comme j’ai pu le partager avec vous récemment sur mon billet «Room of Doom», j’ai enfin récupérer mon PC à la maison. Ayant la chance d’avoir un 32″ en guise d’écran, j’ai repris plaisir à visionner des animes en 1080p avec le 2.1, c’est juste excellent ! Du coup, j’ai un peu réactivé mes anciennes habitudes qui étaient de trainer sur les anime-blog US/EN pour me tenir informé et d’aller pomper, ensuite, les épisodes sur Tokyo Toshokan. En l’occurrence, ce mois-ci, j’ai repris doucement parce que mine de rien, du choix, il y en a et donc, j’ai d’abord ciblé quelques trucs qui me semblaient pas mal (au premier abord).

  • Aquarion EVOL :

En ce moment, c’est la période méchas pour moi. Je me suis dis que c’était l’occasion idéale pour se replonger un petit peu dans cet univers d’anticipations en tout genre. Pour cela, Aquarion EVOL tombait à point nommé. J’avais avalé littéralement la première série basée sur le thème : Sousei no Aquarion. Cette fois-ci, tout se passe 12000 ans plus tard avec une nouvelle menace, les Abductors. Une belle bande de salopards débarqués sur Terre pour asservir l’humanité. Évidemment que, nous autres humains, on ne se laisse pas faire aussi facilement, ce qui a conduit à la création d’une académie qui forme (aussi bien les gars comme les filles)de jeunes recrues à apprivoiser les méchas à disposition (Aquaria).

Le truc, c’est qu’il faut se synchroniser (un genre de trip où tu connectes ton cosmos interne à une autre personne pour dévoiler toute la force enfouie) pour pouvoir piloter les méchas (et les relations entre sexes opposés sont interdites). Vous l’aurez deviné, c’est exactement tout l’inverse qui va avoir lieu avec nos deux personnages principaux : Amata et Mikono. Ces derniers représentent un peu (beaucoup) Appolo et Sylvie de l’histoire originale et, c’est à travers eux que l’on nous expliquera les origines de la série et que l’on assistera au retour triomphant d’Aquarion (le mécha de la mort mais en mieux d’où le EVOL du titre de cette série). Si vous aimez les méchas, je vous recommande vivement cette série, c’est superbement réalisé, fluide à souhait et puis il y a une petite romance à suivre (si tant est que l’on aime ce genre de scénario). Un bon petit moment d’anime comme je les aime et ça fait du bien !

  • Muv-Luv Alternative : Total Eclipse

Bon, sans vous mentir, à la base, je ne suis pas un grand fan et encore moins spécialiste de tout ce qui touche aux méchas. Mais bizarrement, le synopsis de Muv-Luv m’a emballé et j’avais envie de changer un peu des histoires glauques ou des tranches de vie. Je trouve que ça a de la gueule comme ça, au premier coup d’œil, un peu moins satisfait au niveau fan-service, mais il est assez léger après avoir visionné le premier épisode. Le topo c’est quoi ? Grosso modo, la Terre se fait attaquer depuis 30 ans par des entités extraterrestres que l’on appelle les BETA (des aliens carrément moches qui veulent te croquer les fesses).

L’humanité est sur son déclin, on commence doucement à songer à l’extinction de l’espèce pour vous dire. Seulement voilà, on dispose de Tactical Surface Fighter (TSF – des supers gros robots qui te cassent la gueule si tu bouges) pour retenir l’envahisseur. Nous on suit une demoiselle qui s’appelle Yui Takamura et qui est justement une pilote de TSF (plutôt douée et surtout très motivée). Évidemment, ça paye pas des masses, mais honnêtement, ça se laisse visionner sans forcer et la qualité globale est loin d’être dégueu. Certes, parfois un peu cliché, je lui laisse quand même la chance de s’exprimer avant de lui jeter la pierre (et franchement, j’avais pas envie de me frapper un anime sur le Japon médiéval avec toutes ses références historiques, que, si tu n’as pas trois doctorats sur l’Histoire d’Extrême Orient, tu comprends rien…).

[2. Manga en cours / terminés ]

Ce qui me permet de faire une transition sur la partie Manga du bilan. Étant un sacré curieux, je me suis renseigné sur Muv-Luv, et j’ai appris qu’il s’agit à la base d’un jeu PC pour les grands (oui faites pas comme si vous n’aviez pas compris). Alors jusque là, je ne voyais pas trop le lien avec l’anime que je venais de commencer mais en poussant un peu plus loin les recherches, j’ai trouvé trois «séries» de manga du même nom. De ce fait, je me suis aperçu que je commençais un anime qui avait déjà un vécu avant lui. Ni une ni deux, je me suis attelé à lire ce qui a précédé l’histoire de Alternative : Total Eclipse parce que bon, c’est comme si on vous faisait regarder Matrix 3 et que vous apprenez qu’il y avait l’histoire du 1 et du 2 en bouquin et que, c’est un petit peu lié et important pour tout capter…

  • Muv-Luv :

Concrètement, je ne m’y attendais pas à ce truc. Tu vois des méchas dans l’anime, de la baston, un truc un tant soit peu mature et puis tu tombes sur Muv-Luv premier du nom, et tu te demandes si tu t’es pas gouré de bouquin là. Muv-Luv c’est l’histoire d’un gars tout ce qu’il y a de plus normal, qui est encerclé de gamines en chaleur (dans le sens bien chiant du terme) et qui fait avec… En même temps, vu l’origine de la saga, ce n’est pas forcément très étonnant.
Du coup, j’ai essayé de continuer à m’informer (le constat d’échec, c’est pas vraiment mon truc) et j’ai appris deux trois infos sur la décomposition de la saga et tout cela lié aux jeux. En fait, dans Muv-Luv (ou Muv-Luv Extra) le jeu, on incarne donc le héros vénéré par ses dames : Takeru Shirogane. Il y a deux fins possibles au jeu et lorsque l’on a débloqué ces dernières, on accède au bonus «Unlimited».
C’est à partir de là qu’on oublie les conneries de gamins et que l’on ait transporté dans un monde parallèle dans lequel la guerre contre les BETA fait rage. En fin de compte, cela sert d’intro à une histoire qui est, je trouve, assez bien foutue et bien complète. C’est sûr qu’il y a d’autres façons d’amener à tout cela mais bon, on va dire que c’était peu cher payé pour la qualité de ce qui suit.

 

  • Muv-Luv Unlimited :

Concrètement, je prends beaucoup plus de plaisir à lire cette suite Unlimited même si, pour le moment, cela n’a pas encore réellement décollé je trouve. Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que Takeru, qui était tout de même assez populaire dans son «monde d’origine», devient ici le boulet de service. Habitué à son confort et sa vie tranquille, il se retrouve à suivre un entrainement militaire au milieu des mêmes demoiselles qui étaient présentes dans Muv-Luv. Seulement, cette fois, elles sont bien au-dessus de lui et lui donnent réellement du fil à retordre pour qu’il se bouge un peu le fion (c’est la guerre merde !).

Intéressant de noter également que le chara-design a muri, les protagonistes ont l’air d’avoir pris quelques années de plus et on sort un petit peu du look SD pur et dur, des traits purement enfantins et tout cela pour gagner en maturité. On retrouve toujours quelques allusions coquines, voir quelques scènes un peu ambiguës, mais, encore une fois, je trouve que cela reste assez léger (comparé au contenu dans sa globalité) pour passer outre. On s’attarde un petit plus sur la psychologie de certains personnages, le scénario s’étoffe petit à petit et plus j’en lis, plus j’accroche. Pour l’instant, j’en suis au Chapitre 8 (30 au total) et j’ose espérer qu’il me reste encore un sacré paquet de choses à découvrir avant de rattraper Alternative : Total Eclipse. Après Unlimited, il me faudra encore lire Alternative (tout court) qui comporte, quant à lui, 14 chapitres. Je ne continuerai pas l’anime avant cela pour être sûr de ne rien manquer de l’intrigue.

En définitif, ce mois-ci m’aura permis de renouer avec des petits plaisirs que j’avais complètement occulté depuis plusieurs mois. Je me rends compte des perles qui ont pu me passer sous le nez et, du coup, je passe mon temps libre à dévorer tome après tome ces manga que j’avais boudé. Retour aux animes (et putain, vive le full HD), ce qui veut fatalement dire que j’ai délaissé pour quelques temps ma Xbox et mes jeux en cours. Je m’y remettrai surement après mon retour de vacances (vers le mois d’octobre) car l’appel du gamer sera plus fort que tout j’imagine ! En tout cas, place à Septembre pour le moment et passez tous un excellent mois geekesque, otakesque et tout les -esques que vous voulez !

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s