Resident Evil 6 # C’est hype de cracher dessus ? #1

Découpé sous la forme de deux parties distinctes, j’ai choisi de réagir à mon tour sur la sortie du dernier opus de la saga Resident Evil. Beaucoup d’encre a coulé depuis et il faut être aveugle pour ne pas remarquer que ce jeu a subi les foudres de l’Internet. Le méritait-il, lui plus que ses grands frères ? Je me pose la question et apporte mon point de vue sur le comportement des internautes, tout d’abord sur leurs réactions par rapport à RE6; puis, dans un second billet, sur l’évolution de la critique depuis 1996 avec la sortie de RE1. Je ne pratiquerai pas la langue de bois et je tacherai d’être le plus sincère possible (cela ne plaira pas forcément à tout le monde qu’on se le dise…). Pour les personnes les plus fragiles, vous pouvez aller vomir tout de suite !

Première partie : Le coup de gueule sans modération !

Plus le temps passe et plus trainer sur Internet me fait littéralement chier ! Cela me fatigue de voir ces mouvements de rage de gens possédés par le Diable ! Je n’ai jamais vu autant de moutons que sur Internet (sûrement parce que cela fait tout de même un paquet de monde au même endroit). Toujours est-il, et une fois de plus, la toile s’est enflammée pour la sortie de Resident Evil 6 et moi, ça m’énerve.

Ce qui m’énerve, ce n’est pas que l’on n’aime pas le jeu mais plutôt que l’on suive bêtement l’avis des médias pour se donner une bonne raison de cracher à son tour sur un jeu que l’on a pas pris la peine de faire… Je les vois déjà apparaitre, ici et là, ces sites qui se sont empressés de sous-noter le jeu pour ensuite voir un des rédacteurs oser réaliser un test à part pour finalement octroyer une bonne note à ce dernier. Pourquoi ? On dira qu’entre temps, certains ont jugé intelligent de vraiment essayer le jeu et d’en extraire sa substance véritable !

Qu’est-ce-que l’on reproche de plus à ce jeu que l’on n’a pas reproché à ses grands frères ?

Je n’en sais rien ! Très honnêtement, si je m’appuie avec tout le recul que vous voulez sur tous les anciens Resident Evil, j’ai envie de dire que ce sixième épisode est juste supérieur en tout point… Mais pas pour tout le monde, non, car tout le monde vit dans le passé… Tout le monde fantasme encore sur Resident Evil 1 et son manoir… des faux-culs je vous le dis ! On vient nous parler d’ambiance oppressante, de peur, de je ne sais quoi encore… Voila déjà depuis 1998 que RE s’oriente vers l’action mais bon. Mon avis, c’est que les gens doivent sûrement confondre avec un autre jeu ou bien (à l’époque) ils avaient des soucis psychologiques…

Resident Evil n’a jamais fait peur, n’a jamais eu une ambiance flippante comme on aime à s’en persuader… Il faut arrêter de dire des conneries ! Silent Hill je veux bien, c’était oppressant comme ambiance, mais pas RE ! RE nous servait dès son premier opus la technique de la surprise avec les vieux réflexes du « je te claque des clebs zombies par la fenêtre juste après un long silence histoire que tu sursautes comme un con ! » mais jamais on s’est senti paniqué (à moins de jouer avec Chris et de boucler la campagne… un vrai défi). Cependant, et bizarrement, tout le monde s’invente une vie, tout le monde préfère le jeu d’avant (parfois je me demande même si certains l’ont réellement fait), et du coup, pas mal de monde crache sur RE6 juste pour suivre l’opinion commune (des gens qui ont dû oublier leurs cours de philo) !

Très honnêtement, jouer à RE1 de nos jours, c’est une plaie ! Surement que ça révolutionnait la vie des gamers à l’époque mais qu’on ne vienne pas me dire que c’est jouissif comparé à ce que l’on est capable d’avoir dans les jeux d’aujourd’hui… Devoir s’arrêter pour viser et tirer, passer plus de 10s sur une ouverture de porte ou une montée d’escaliers,… Des mécanismes de jeu LOURDS à souhait que l’on oublie enfin (presque) depuis ce RE6. A moins que cela vous fasse kiffer de ne disposer que de trois positions de tirs, de tourner sur vous même comme si vous aviez un volant dans les mains, de ne pouvoir tirer sur un ennemi à côté de vous parce que les angles de vues ont décidé que vous n’étiez pas dans l’axe,… ? Je vous pose sincèrement la question. Les gens mélangent tout. On peut être nostalgique sans pour autant dire avec autant d’aplomb que l’on préfère RE1 aux autres… Il faut vraiment être sado-maso ! (et c’est pas faute d’y rejouer sur PSP en ce moment pour ne pas parler dans le vide…).

Enfin, on peut se déplacer pendant que l’on vise, enfin on a tout un tas d’actions possibles pour donner plus de punch aux combats, et pourtant on garde la base du gameplay instauré avec RE4 (adulé par les fans) et on le peaufine un tant soit peu pour continuer d’améliorer le tout. A mes yeux, on est vraiment dans le top du top en matière de plaisir de jeu avec ce dernier volume, on dispose d’un arsenal complet et divers pour se permettre de l’adapter à son style de jeu (du bourrin au plus stratège, tout est possible).

Maintenant, on va nous dire que c’est trop facile, trop de munitions à disposition, trop d’actions QTE, trop de… MERDE ! Quand il n’y avait rien, les gens râlaient pour avoir de la nouveauté, quand ils ont la nouveauté, les gens râlent parce que c’était mieux avant… Moi j’ai envie de vous dire, achetez-vous le jeu (quand son prix baissera au pire) et jouez, le temps de vous faire votre propre avis… Et grandissez, les années passent, en 1996 vous étiez pour certains des gamins… ne vous étonnez pas d’avoir eu peur de RE1 mais depuis, vous avez grandi, il vous en faut quand même un peu plus pour être flippé devant votre télé… Si parfois les gens réfléchissaient avant de sortir des inepties juste pour être en accord avec ce que disent leurs dieux des sites de JV… Sinon, allez jouer à «Amnesia : The Dark Descent» pour vraiment comprendre ce qu’est un Survival-Horror parce qu’il me semble que beaucoup n’ont rien compris à cette appellation… Si vous voulez chier dans votre froc, c’est le jeu qu’il vous faut et après on reparlera de RE1 et de son soi-disant côté flippant…

30h de jeu, c’est en moyenne le temps qu’il faut pour boucler les 4 campagnes en AMATEUR sans non plus se presser… Maintenant si c’est trop facile, il y a encore 3 modes de difficultés supplémentaires si vous avez envie de challenge et de stresser, vous allez sentir la différence… 30h et une rejouabilité indéniable… On est loin des 8h de campagne de RE1 par exemple… Un mode mercenaires que l’on connait déjà et qui tient ses promesses et le mode Chasse à l’Homme qui vient offrir un peu d’originalité au tout, mais qu’est-ce-qu’il vous faut bon sang ? Qu’on rejoue sans arrêts aux mêmes jeux ? Jamais vous n’évoluez, vous ?

Ce RE6 est pour moi une tuerie monumentale que l’on prend un plaisir certain à finir que ce soit seul, mais surtout en co-op avec un ami, sa femme, son fils, j’en sais rien, qui vous voulez ! Des défis à relever, certes moins difficiles que le 5 mais tout de même bien présents et qui donnent quelques raisons de plus de se refaire les chapitres du jeu. Aucune obligation dans le choix des chapitres que l’on veut faire ou de la campagne que l’on veut commencer (sur les 4 au total)…

Franchement, ce RE6 nous offre réellement de quoi s’amuser même s’il n’est pas le clone de RE1, et c’est beaucoup mieux comme ça… Les vrais fans reconnaitront d’ailleurs bon nombre de clin d’œil comme le Némésis pour la campagne de Jake et Sherry… et tout un tas d’autres choses à découvrir : PAR SOI MÊME !!

5 réflexions sur “Resident Evil 6 # C’est hype de cracher dessus ? #1

  1. Ping: Septembre / Octobre 2012 # Bilan du mois | New Protocol

  2. Ping: Vie du Blog # Petite pause d’une semaine | New Protocol

  3. Ahaha tu sers à rien mec, n’espère pas convaincre qui que se soit en jetant des fleurs sur cette bouse !
    Si t’avais joué à tous les autres RE avant le 6 tu comprendrais toi aussi pourquoi les fans le haïssent. Tellement de points négatifs qui s’accumulent dès les 1eres minutes de jeu… seule la réalisation et les jolis effets de lumière sauvent le jeu. Les scénarios n’ont ni queue ni tête, le gameplay est nul est complétement barré, les QTE toutes les 3s, les personnages n’ont aucun charisme, même ce bon vieux Léon qui sort de chez le coiffeur… les ennemis sont tous plus risibles les uns que les autres (des squelettes kamikazes zombies avec des pare-balles, nan mais sérieux quoi ??). Bref ce jeu est une grosse daubasse et mérite les foudres de la presse et des joueurs, non pas pour plomber la série, mais pour espérer la voir renaitre au prochain épisode…

  4. La seule chose qui sert à rien, c’est ton commentaire daubesque à la hauteur de tes arguments. J’ai joué à tous les RE depuis que RE existe. Alors ton excuse du genre « je suis un vieux de la vieille », tu peux te la garder. Si tu crois que tous les fans le haissent, c’est que t’as rien suivi du tout.

    Je ne vais pas m’époumoner avec un haineux en puissance. Trace ta route, si encore tu voulais discuter mais vu que ce n’est pas le cas, épargne toi de repasser, tu me feras plaisir. Have Fun sur Call of Duty petit 😉

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s