Un kiff. Une zik. #7 – Red

red-band-pusaikozu-new-protocol-un-kiff-une-zik-7

Que ça fait longtemps que je n’ai rien écrit sur le blog… J’en ai honte, vous ne pouvez même pas imaginer à quel point. Je sors enfin de ma torpeur après 15 jours hyper intensifs au boulot. Rien que ça, ça me fait du bien ! Je vais pouvoir souffler un petit peu désormais (jusqu’au prochain rush…). En tout cas, s’il y a bien une chose qui ne m’a pas quitté durant ce passage orageux (en dehors de ma chérie), c’est bien la musique. Et oui, la musique, l’avantage de pouvoir en écouter comme on veut sans se soucier de quoique ce soit d’autres ! Heureusement !

Si pour cet article je compte me pencher sur le cas du groupe Red, j’aurai découvert pas mal de choses ces derniers jours. Cependant, j’ai l’intention de garder ces petites pépites pour de prochains articles car je n’aime pas tout offrir en une fois (faut pas déconner).

Mais Red, c’est quoi ? Déjà, ce n’est pas du Rock comme le précise la page Wikipedia… Red, c’est un groupe de Neo Metal dans la lignée d’autres groupes comme Breaking Benjamin, Disturbed et d’autres cochonneries du même acabit (je dis «cochonneries» mais j’adore hein).

new-protocol-red-band-neo-metal

Comme le veut la tradition, ils ont l’air un peu «kikoo on fait du bruit mais on chante de manière compréhensible» et, ce n’est pas entièrement faux. Par contre, ce que je ne peux pas leur retirer, c’est qu’ils le font bien… et ça c’est beau ! Parce que bon, des groupes néo, ce n’est pas véritablement ce qui manque dans le monde du metal mais de bons groupes de néo, on n’en arrive pas forcément au même constat. Bien entendu, cette appréciation est purement subjective, vous pouvez me conspuer autant que vous voulez, je dis ce que je veux sur cet article (et ça, tu le prends dans tes dents).

red-end-silence-new-protocol-pusaikozu

Les gaillards, j’ai eu la chance de les découvrir avec leur premier album sorti en 2006, s’intitulant End of Silence. J’ai tout de suite accroché. J’en avais un peu marre, à l’époque, de tourner en boucle certains albums d’autres groupes et je crois que ça coïncide avec mes débuts de recherche sur Deezer (je dis bien je crois).

Artistes similaires est ton ami ! Cela m’a quand même permis de découvrir un paquet de trucs bien sympa. En tout cas, sur cet album, si je devais m’en faire un top 3, je garderai avant tout : Breath Into me, Already Over et Let Go. J‘ai beau l’avoir saigné des centaines de fois, j’ai toujours des frissons sur ces titres là. Plus globalement, c’est tout l’album qui me fait vibrer et son écoute de bout en bout est vraiment des plus agréable. On alterne entre des chansons bien pêchues vers des balades tout ce qu’il y a de plus doux (je pense notamment au titre Pieces). Ils sont assez polyvalents dans leur style et je suis assez fan de la voix de Michael Barnes. Ouais, j’ai un sacré faible pour les belles voix de mecs (je vous merde non mais, c’est quoi ces arrières pensées). Bon allez, je vous en mets une petite pour que vous puissiez «headbanger» un petit coup avant de poursuivre la lecture (je ne suis pas un super copain franchement?) !

Red-Until-We-Have-Faces-album-band-new-protocol-pusaikozuSortira 3 ans plus tard l’album Innocence & Instinct. Vous ne m’en voudrez pas, je ne vais pas m’avancer sur ce dernier car je ne l’ai vraiment pas travaillé… Oui je sais, c’est un petit peu paradoxal quand on fait un article sur un groupe mais, pour moi, on ne parle pas d’un album que l’on a écouté qu’une fois par dessus la jambe. Passons alors à l’album suivant Until We Have Face sorti en 2011. Bon, au passage, la cover de l’album est vraiment pourrie, enfin je trouve. Le contenu est quant à lui bien plus intéressant.

Pour ma part, et c’est une impression, j’ai la sensation que le groupe s’est un petit peu durci sur quelques morceaux. Bien sûr, le tout demeure fidèle à ce que l’on pouvait trouver sur les précédents albums mais quand même, ça fait vraiment plus travaillé qu’auparavant. J’imagine qu’arrivé au troisième album, il y a deux possibilités : c’est toujours la même chose ou alors on fait évoluer correctement. Ici, j’opte pour le deuxième choix. Je ne dirais pas qu’ils sont arrivés à maturité, mais je sens bien qu’ils ont pris de la bouteille. En tout cas, j’ai toujours ma grosse préférence pour les titres qui claquent bien et je ne suis pas un gros consommateur de balades mais… je vous propose tout de même ce titre à l’écoute pour faire plaisir à tout le monde.

release-the-panic-red-band-new-protocol-pusaikozuCe qui nous permet d’arriver au dernier album du groupe sorti ce 1er février 2013 : Release The Panic. On est presque dans l’actu non ? Ok… non. Bref, cet album, c’est l’apogée du groupe à mes yeux ! Là, ils sont au top si l’on compare cet album aux autres. Dès le début, ça envoie sèchement dans tes oreilles. Le chant aussi a pris une sacré assurance. Même si ça peut sonner comme beaucoup d’autres groupes, je trouve qu’ils arrivent à se démarquer un tant soit peu.

Bien entendu, ne rêvez pas, il va falloir écouter et réécouter l’album pour en extraire sa substance. C’est bien là tout l’attrait que représente un nouvel album à mes yeux. On passe à côté de pas mal de choses et puis, à force, on lui trouve des particularités. C’est ce qui m’arrive avec Release The Panic. A la première écoute, je n’ai pas été forcément emballé. Puis, à force, je fais attention à de nouvelles choses et puis, je l’apprécie de plus en plus. C’est en train de devenir mon préféré des quatre (à la base j’avais une grosse préférence pour le premier End of Silence).

Cela doit venir du mariage de sons plus électros couplés à des riffs plus coriaces, plus bestiaux (si l’on veut). On sent quand même une bonne touche Rock sur ce dernier, là où je ne la trouvais pas forcément auparavant. Finalement, ce n’est pas pour me déplaire, suffit de s’y faire. Mais si vous êtes du genre à apprécier le Neo, un peu de Rock et de ce fait, le mélange des genres, je vous conseille vivement son écoute. Puis, pour les curieux, vous pouvez vous contenter des vidéos que je vous propose pour vous faire une idée. Je me suis bien cassé la tête pour celle que je vous mettrai ici, j’avais presque envie de tout mettre… mais bon. J’ai donc choisi If We Only. A mes yeux, c’est une des chansons qui illustre bien l’évolution du groupe vers des sons plus élaborés qu’à leur début.

Pour ma part, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon week-end ! J’espère vous revenir en pleine forme de publication pour la semaine prochaine. En tout cas, c’est toujours un plaisir de pouvoir écrire quelques lignes quand le temps me le permet. Un grand merci à ceux qui viennent régulièrement et surtout, si vous aimez, partagez et… si vous n’aimez pas… fermez-là comme disait Aymeric Lompret.

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s