Cinéma # Silent Hill : Revelation – Aller simple pour l’Enfer

silent-hill-revelation-3d-heather-movie-new-protocol-pusaikozu

En ce jour du 29 mars 2013, je reviens enfin à la charge avec un nouvel article ! Nouvel article pour vous faire un petit cadeau car aujourd’hui… c’est mon anniversaire ! 28 ans, faudra que je pense à modifier la page qui me concerne. Pour votre plus grand plaisir, un article cinéma sur Silent Hill : Revelation (avec l’accent américain sinon ça ne rend pas aussi classe). Encore une fois, aucune bande-annonce, ni spoils en tout genre, juste un visionnage vierge de toutes interférences extérieures pour apprécier le film comme il se doit. C’est parti !

Par contre, comme à mon habitude, je vous fourni toujours la petite bande-annonce qui va bien histoire que vous compreniez de quoi il s’agit ici. On va dire que je la découvre en même temps que vous… donc ne me crachez pas à la gueule si elle ne vous plait pas hein.

Clairement, ça défonce tout ! Je ne sais pas pour vous, mais, pour ma part, c’est vraiment une retranscription fidèle de l’univers de Silent Hill 3 (et du tout premier sur PSX par la même occasion). Pour certains personnages, on ne se trouve pas loin du cosplay j’ai envie de vous dire. C’est ce qui m’a plu directement en commençant le film, ce sentiment de reconnaître le monde qui se dépeignait au gré des minutes. Dans mes souvenirs, j’avais vraiment apprécié le premier film Silent Hill de Christophe Gans mais, je n’irai pas jusqu’à dire que c’était la folie. Cependant pour Revelation, j’étais vraiment dedans du début à la fin.

Je ne vais pas vous mentir, Silent Hill n’est pas une saga que j’ai perfectionné. Mais comme beaucoup d’entre nous, j’y ai joué et forcément, je n’ai pu m’empêcher de voir énormément de clins d’oeil aux jeux de la saga. Clairement, scénaristiquement parlant, on ne chamboule pas énormément le synopsis du jeu même si l’on remarquera quelques différences par-ci par-là. Il faudra vraiment s’attarder sur l’adaptation en elle-même qui est très réussi je trouve. Alors bien entendu, il y aura toujours une tripotée de haineux qui viendront gueuler à tue-tête que c’est de la merde, que visuellement c’est une honte, que l’on s’est permis quelques libertés scénaristiques,… Fuck !

silent-hill-revelation-nurses-infirmieres-new-protocol-pusaikozu

J’ai l’impression que les gens ont perdu la joie de vivre, leur innocence… S’il fallait faire plaisir à tout le monde, on n’aurait plus grand chose à se mettre sous la dent. C’est comme si je devais râler que dans Hot-Shot, on se fout de la gueule de John Rambo (et des films le concernant) et qu’on le parodie à l’outrance… Ça me fait marrer, je ne vais pas partir en croisade pour autant. Fin de parenthèse. Silent Hill : Revelation est donc pour moi un bon film. Ce n’est pas le film du siècle, ni de la décennie mais il nous fait partager un bon moment et l’on se glisse volontiers dans ce dédales de visions d’horreurs qui nous rappellent véritablement la sensation d’oppression que l’on pouvait ressentir dans le jeu.

A mes yeux, c’est là tout l’intérêt du film, se replonger à nouveau dans cette atmosphère pesante que pouvait nous procurer le jeu. Obligé de s’éclairer à la torche sans savoir ce qui pouvait bien se passer autour de nous, entendre des sons étranges que l’on ne pouvait classer dans une catégorie particulière… humains, monstres… autre chose… J’y étais dans cette ambiance. J’y étais surtout grâce aux acteurs. Au-delà de la ressemblance flagrante avec les personnages du jeu-vidéo, le jeu des acteurs était vraiment impressionnant ! Adelaide Clemens (Heather dans le film) nous offre une interprétation de la peur remarquable je trouve. On ne verse pas du tout dans la sur-enchère, son jeu reste juste et soigné. On retrouve Sean Bean (Game of Thrones : Ned Stark) dans le rôle de Harry Mason et dans le rôle de Vincent SmithKit Harington (Game of Thrones : Jon Snow).

silent-hill-revelation-kit-harington-vincent-smith-new-protocol-pusaikozu

Pour le coup, c’est l’un des rares personnages qui n’a rien à voir avec l’allure du personnage présent dans le jeu. On dira qu’il fallait surement un beau gosse pour faire plaisir à ces dames. Si jamais vous avez envie de voir d’autres comparaisons entre le jeu et le film, je vous ai déniché ce site qui dresse pas moins de 25 relations entre les deux. C’est assez surprenant de voir toutes les références relevées. Par contre, c’est assez chargé niveau spoils, donc faites attention si vous décidez de visionner le film !

En tout cas, je vous invite à vous laisser tenter par l’expérience. Même si la critique n’est pas forcément tendre, il n’y a qu’en essayant que l’on peut réellement se faire son propre avis. Qui sait, vous lui trouverez peut être vous aussi, ce petit truc que les autres n’ont pas ! Pour ma part, rien que pour voir le bestiaire incroyable mis en avant, je ne bouderais pas mon plaisir.

silent-hill-revelation-3d-adelaide-clemens-heather-new-protocol-pusaikozu

« COME TO SILENT HILL »

3 réflexions sur “Cinéma # Silent Hill : Revelation – Aller simple pour l’Enfer

  1. J’avais bien aimé le premier (sans avoir eu l’occasion de jouer au jeu) et je me demandais ce que valait cet opus. Je tenterai de le voir, je suis en manque de bons films d’horreur.

  2. En me relisant, et ça me fait un peu chier pour rester poli, je me rends compte que j’aborde la problématique avec le point de vue d’une personne qui connait un petit peu l’univers (et les jeux par extension). C’est vrai que j’aurais du voir la chose avec un regard moins Silent-Hillesque…

    Du coup, j’espère que cela pourra te plaire au moment de le visionner même sans les références. Il te restera toujours d’autres films au cas où 🙂

  3. Ping: Visionnages # Mama – Jack Reacher – Side Effects | New Protocol

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s