Cinéma # Les Revenants – Interprétation et hypothèses

les-revenants-serie-canal-plus-new-protocol-pusaikozu

Délicat de savoir comment amener proprement la réflexion sur cette série française. D’une part, pour le spectateur lui-même, il est difficile de tirer des conclusions de la première saison tellement cette dernière nous laisse coi. Pour le bien-être mental des lecteurs, je diviserai l’article en deux parties comme j’avais pu le faire sur l’article traitant de la série Homeland. Une première pour présenter la série et donner mon point de vue sans aucune révélation. Une seconde pour tenter d’avancer quelques hypothèses ou début de pistes concernant la saison 2 (prévue pour une diffusion en Février 2014).

Tout droit adaptée du film du même nom de Robin Campillo (2004), la série bouscule nos habitudes francophones. On se trouve très loin des productions télévisuelles propres à l’hexagone. Ce qui n’est franchement pas un mal à vrai dire. Il était grand temps que quelqu’un s’essaye à rivaliser avec les séries US (qui monopolisent nos rétines il faut bien l’admettre). Maintenant est-ce que le pari est réussi ? Rien n’est moins sûr. La première évidence c’est que cette dernière ne peut laisser le téléspectateur indifférent. On adore ou bien on déteste. Ces deux sentiments devraient représenter à eux-seuls le panel des réactions envisageables à la fin de la saison 1.

Pourtant, le tout commence de manière assez sympathique. Si je ne fais pas partie des personnes touchées par le matraquage médiatique autour de cette production, je ne peux qu’avouer que l’idée de base est loin d’être mauvaise. Jour J dans une petite ville de montagne, des personnes décédées à des époques différentes refont leur apparition dans un quotidien qui les avait oublié. N’ayant aucun souvenir de ce qui s’est passé pendant «leurs absences», ils tentent de reprendre leurs vies là où ils les avaient laissées. On se trouve bien loin de l’optique de zombies qui reviennent hanter le commun des mortels.

Au-delà de ça, leur retour ne va pas générer que des sentiments positifs au sein des entourages concernés. De la petite fille décédée dans un accident de bus 4 ans auparavant, du jeune homme, renversé le jour de son mariage 10 ans plus tôt, ou encore de la femme morte de famine 35 ans en arrière, nous allons suivre une multitude de petites histoires tout au long de la saison. On se rendra très vite compte que chaque histoire est liée à une autre et que les croisements, flagrants pour le téléspectateurs, ne le seront pas forcément pour les protagonistes. C’est souvent ce qui déroute durant le cheminement de la série. On a du mal à comprendre la logique du scénario qui se traîne d’épisode en épisode sans apporter le moindre début d’explication mais en accumulant les questions que l’on se pose.

serie-fr-les-revenants-jeep-dinner-new-protocol-pusaikozu

La lenteur est un sentiment qui risque de vous frapper de plein fouet dès le premier épisode. Je n’ai même pas souvenir que Valhalla Rising ou encore Drive de Nicolas Winding Refn aient été aussi douloureux à suivre. Pourtant ici, il ne faudra pas se montrer trop impatient. Les épisodes (durant environ une 50aine de minutes) s’étalent sur des échanges entre personnages qui ne font avancer l’intrigue à peine plus d’un iota. Oubliez d’emblée les révélations ou suspens d’un Lost, d’un Sons of Anarchy ou encore Game of ThronesIci, on nous offre du thriller à la française qui essaye de faire comme les américains.

C’est vraiment le bémol de cette série à mes yeux. Les paysages et décors sont somptueux, on reconnait bien notre France contemporaine (voir cet article de Keutchtof sur Gameblog pour les lieux de tournage) et la photo apporte énormément à cette atmosphère anxiogène. Oui mais voilà, à vouloir trop en faire, on finit par faire un peu n’importe quoi. Je ne reprocherai presque rien aux acteurs qui sont, pour la plupart, très bons dans leurs rôles (hormis Samir Guesmi dans le rôle de Thomas que je trouve absolument ridicule mais vraiment…). Je ne reprocherai rien non plus à cette musique de Mogwai qui colle parfaitement à l’ambiance générale de la série et lui apporte, en échange, énormément. Sans elle, on aurait beaucoup plus de mal à se plonger dans ces croisements d’histoires incessants.

Par contre, le scénario quant à lui, s’enlise très vite dans l’accumulation de questions et finit par ennuyer. Dans la logique, on s’attendrait à comprendre une petite chose par-ci, une autre par-là. En fait non. On passera son temps à se poser de nouvelles questions sans jamais répondre aux précédentes. On élabore des hypothèses mais on ne peut les développer à cause d’autres choses qui viennent redéfinir, une fois de plus, nos acquis. On s’y perd parfois. Obligés de se résumer à deux (Madame PusaiKozu et moi-même) l’épisode qui vient de s’achever pour ne pas être trop largué pour le suivant.

les-revenants-serie-camille-new-protocol-pusaikozu

Et concrètement, j’ai été assez déçu par la tournure de la série. On peut clairement la diviser en deux. Dans la première moitié, l’histoire s’attache sincèrement à développer la psychologie des Revenants, de leur entourage et des conséquences d’un tel retour. On se prend au jeu et on est tout de même bien accroché par le devenir de ces miraculés. Mais lorsque l’on arrive dans la seconde moitié, là on bascule dans du fantastique presque pur et dur. Déception totale. J’aimais bien le côté plus humain de la série, plus psychologique, voire dramatique. Tout cela sera mis de côté pour faire naître des phénomènes presque paranormaux autour de cette ville. De là, on en oubliera complètement certaines interrogations soulevées par le scénario (et j’ai bien peur que la saison 2 n’y revienne jamais).

Bien entendu, ce n’est pas complètement mauvais mais, je vous rappelle que la lenteur de la série ne va pas en s’arrangeant… Alors forcément, on commence doucement à en avoir marre de voir sans arrêt une nouvelle connerie alors que l’on est encore sur des événements de deux, voire trois épisodes en arrière… Un sentiment de gâchis en d’autres termes. Et si vous pensez que le FINAL vous aidera à tenir bon, vous vous mettez le doigt dans l’oeil (jusqu’au  coude). Le final est la concrétisation du sentiment que l’on porte en soi durant les 8 épisodes qui composent la série : des questions, toujours des questions… et jamais de réponses. Ce dernier devrait finalement vous achever dans le bon ou le mauvais sens du terme tellement il est vague.

Les Revenants n’est pas une série que l’on peut aisément classifier, elle a le mérite d’exister pour ce qu’elle offre de part son originalité. Cependant, elle s’est enfermée dans un modèle qui ne lui appartenait pas en début de saison. Le scénario se « commercialise » alors qu’il était vraiment profond dans un premier temps. Difficile de conseiller ou pas de visionner cette série. Le seul argument valable, c’est qu’elle ne dure que 8 épisodes et que cela va relativement vite à boucler. Mais la lenteur est telle que vous aurez l’impression d’y avoir passé une année de votre vie pour en arriver au bout. Je ne peux qu’inviter les courageux à faire l’effort de regarder cette série pour ce qu’elle cherche à apporter de différent. Pour son atmosphère pesante et ses acteurs de luxe, pour sa photo remarquable et ses décors qui jouent pour beaucoup sur notre imaginaire

N.B : Pour ce qui suivra, je déconseille fortement la lecture aux personnes qui n’ont pas vu ou pas fini la série. Il y sera question d’éléments clés de l’histoire qui pourraient vous gâcher le plaisir de découverte. Vous êtes prévenus.

les-revenants-adele-simon-new-protocol-pusaikozu

Maintenant, il me semble qu’il serait intéressant de mettre un petit peu à plat les différentes pistes que la série propose. Malgré le fait qu’aucune réponse n’est apportée dans le dernier épisode, il n’est pas interdit de s’aventurer sur le devenir des protagonistes au sein du scénario. Et, au-delà de leur devenir, se poser des questions sur leur rôle dans ce fourbi d’interrogations !

Deux personnages clés pour moi, Louis (alias Victor) et Lucy. Si la seconde se révèle en fin de série comme la meneuse prophétique de cette Horde ressuscitée, je n’arrive toujours pas à cerner le rôle de Louis dans cette affaire. Durant le déroulement de la série, je lui trouvais un côté assez diabolique avec sa tête de psychopathe. Il avait le don de toujours se retrouver dans les coups foireux (cf. la voisine de Julie, l’agression de Julie dans le hall de l’immeuble ou encore le passage du barrage dans la voiture de gendarmerie avec Toni). Je pensais qu’il était là pour permettre aux gens d’affronter leurs démons (et de la victoire viendrait l’apaisement moral) mais il n’en est rien. Il est lui aussi une victime dans l’histoire.

Cependant, on dirait qu’il est doté de pouvoirs que les autres n’ont pas. Simon, par exemple, ne présente aucune faculté particulière. Camille semble connaitre les pensées de sa soeur jumelle (Léna) mais sinon, rien de spécial à signaler. Louis semble jouer un rôle charnière. Parfois victime et parfois bourreau. La logique m’échappe par rapport à la naissance de la Horde en fin de saison.

les-revenants-louis-victor-serie-new-protocol-pusaikozu

On ne me fera pas gober qu’il n’était pas au courant de la venue de la Horde ou encore que cette dernière n’a pu le récupérer lorsqu’il était sur le barrage avec Julie et Laure. J’ai l’impression qu’il peut manipuler son environnement un peu comme il le souhaite (et le fait qu’il parle une fois par épisode ne vient pas arranger mon opinion à son égard). Pourquoi Lucy serait-elle subitement propulsée à la tête de toutes ces âmes revenues dans notre monde ? Elle présentait certes un don de médium dans les épisodes précédents (même si le coup de la médium qui a des visions en ayant un rapport sexuel… fallait l’oser) mais de là à être la tête pensante, je n’y crois que très peu.

Il y a clairement un côté zombie en devenir qui se profile. Camille, Louis et Simon présentent un début de décharnement sur la fin de saison et le tout semble empirer chaque fois un peu plus. Après, je me demandais si les zones touchées correspondaient aux blessures lors de leur décès ou bien, on doit cela au hasard le plus simple… Mais bon, quand bien même ces derniers deviendraient des zombies dans le sens habituel du terme, la Horde ne semble pas s’intéresser particulièrement aux humains normaux. J’ai l’impression qu’ils se liguent tous ensemble pour reformer une sorte de nouvelle communauté… D’ailleurs, les dernières images de la série, montrant le village refaire surface avec la descente des eaux, ne doivent pas être anodines. Cependant une chose que je ne m’explique pas par rapport à la récupération des « morts » à la Main Tendue. Pourquoi Serge ne rallie pas les rangs de Lucy, lui qui se trouve dans la pseudo salle de soins, pleurant sur la dépouille de son frère Toni

les-revenants-serie-serge-lucy-new-protocol-pusaikozu

Je ne comprends pas non plus pourquoi la mère de Serge et Toni apparaît à la fin de l’épisode, près de Serge dans cette même salle. Il y a beaucoup de choses illogiques dans tout cela je trouve. J’ai l’impression qu’on a voulu créer un genre de suspens (To be continued style) avec tout et n’importe quoi! Enfin, difficile d’avancer beaucoup de choses par rapport au scénario de la saison 2. Je n’arrive pas à comprendre ce que cherche la Horde. Peut être est-ce vraiment lié aux paroles de Madame Costa ? Un jour, les gens décédés dans l’inondation du village reviendront se venger. Oui mais comment ?

Je ne sais pas si vous avez pour votre part des hypothèses sur ce point mais je serais curieux de lire ce que pensent les internautes sur le sujet. En tout cas, je regarderai la saison 2, au moins pour essayer de comprendre un peu plus les tenants et aboutissants de la saison 1. J’espère simplement que cela ne mettra pas 107 ans pour avancer ne serait-ce qu’un minimum…

7 réflexions sur “Cinéma # Les Revenants – Interprétation et hypothèses

  1. Ping: Nawak # La fabrication d’une Koenigsegg | New Protocol

  2. Ping: Visionnages # Mama – Jack Reacher – Side Effects | New Protocol

  3. Bon le Canada c’est loin et la série vient d’arriver, au-moins on aura moins à attendre pour la saison 2. Enfin j’ai des doutes à savoir si je la suivrai. Ici, elle a bien été vendue. On nous a parlé d’une série sur des zombies qui ne ressemblent pas à des zombies mais des êtres normaux, quoiqu’ici des fois on se demande ce qu’est la normalité.. Donc tout allait bien jusqu’à l’épisode 4-5. Il y avait un certain suspens mais là je me suis aperçu qu’en 3 épisodes il fallait conclure la saison. Il ajoutait toujours plus d’intrigues et, le clou fut l’arrivée des vrais zombies et le début de décomposition des revenants presque normaux et là je me suis qu’on s’était fait vendre une lasagne de cheval pour une de bœuf.

  4. Je voulais juste revenir sur la dernière image, la première fois que je l’ai regardé j’ai aussi pensé que c’était l’ancien village. Mais en re-regardant certains épisodes j’ai remarqué que la main tendue se situe au dessus du nouveau village et j’ai l’impression que la dernière image est une nouvelle inondation (mais cette fois-ci du nouveau village). Comme tu le dis bien à la fin, j’ai l’impression que c’est la vengeance de la horde et je me dis que dans la saison 2 nous verrons comment vont faire les survivants (en plus de la protection du potentiel enfant qu’on voit à la toute fin de l’épisode 8). Qu’en penses-tu ?

  5. Et bien, j’en pense que c’est un détail qui m’avait totalement échappé pendant mon visionnage. D’un autre côté, j’ai tellement souffert pour arriver à la fin de la saison 1 que je n’avais pas cherché à revisionner le dernier épisode. Il faudrait que je retente l’expérience (petit bémol, l’article n’est plus tout jeune et du coup, j’ai du oublier pas mal de bricoles depuis) 🙂

    En tout cas, le raisonnement se tient !

  6. J’ai récemment revu les revenants, avec grand plaisir d’ailleurs, et je livre ici mes interprétations à 2 balles…

    Les revenants semblent bloqués dans la région : Victor ne peut s’en échapper dans la voiture avec Julie, Serge tourne en rond dans la forêt.

    Quelques réflexions sur certains personnages :

    Serge
    Serial killer cannibale, oui, mais il ne tue pas ses victimes, du moins celles qu’on connait par la série : Julie et Lucy. Et même plus, après chaque agression et une guérison miraculeuse elles sont transcendées, elles accèdent à un statut supérieur (cf. Julie et Lucy)

    Julie
    A mon avis, elle porte un pouvoir bénéfique. Elle protège, d’ailleurs son métier, infirmière en fait une protectrice. Elle protège aussi Victor : du monde extérieur, mais surtout de ses démons internes, car dès que Julie n’est pas là, il fait apparaitre des hallucinations et peut pousser les vivants au suicide (voisine de Julie, Pierre, Tony et Chloé = la fille d’Adèle), (cf Victor)

    Lucy
    Comme Julie, son agression par Serge l’a transcendé, avant elle avait un pouvoir de contacter les morts, un pouvoir qui venait à un moment très précis, mais ensuite, après sa guérison miraculeuse, elle semble vivre parmi eux et pouvoir exprimer leurs volontés. C’est un peu le coté sombre de Julie.

    Victor
    Très ambivalent, un gentil petit garçon mais qui ne cesse de provoquer des morts. C’est peut-être pour cela qu’il recherche le contact de Julie, pour qu’elle évite qu’il diffuse le mal. Sa mère, avant d’être tuée, lui avait dit qu’une fée veillerait sur lui, comme on le voit sur l’image du livre qu’il lit (image prémonitoire de Julie ?).

    De fait, dès que Julie ne le surveille pas :
    – il entre chez la voisine de Julie et la pousse au suicide : quelle hallucination a-t-il pu faire naitre ?
    – il pousse Tony au suicide (avec l’arme de service de Laure, la gendarmette).
    – il fait revivre à François son passé sombre à « la main tendue »
    – il montre à Chloé sa mère, Adèle, le poignet ensanglanté
    -… et aussi, il déclenche l’accident de car où meurt Camille, qu’a donc vu le chauffeur du car ?

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s