Sniper Ghost Warrior 2 # Impressions finales

Sniper-Ghost-Warrior-2-cover-new-protocol-pusaikozu

Et dire que j’avais précisé qu’il était peu probable que j’achète ce jeu… et bien je ne l’ai pas acheté ! Alors pourquoi une impression finale sur un jeu que l’on n’a pas pris la peine d’acquérir ? Tout simplement parce qu’on me l’a offert pour mon anniversaire dans son édition limitée. J’ai eu d’autres titres dans la foulée mais j’attendrai le bilan mensuel du mois d’Avril pour m’étaler sur ce sujet.

Maintenant, vous devez surement vous demander si j’ai été déçu de recevoir un tel présent alors que quelques jours avant de l’obtenir, je n’hésitais pas à en dire du mal et à le repousser au loin… Finalement, sur le coup, j’ai été super content ! Ma foi, je me suis dis que plutôt que de me faire un avis au travers des autres, je pourrai réellement me faire le mien : pad en main ! Et c’est bien la meilleure manière de savoir ce qu’un titre a dans le ventre.

Vu comme ça, ça a franchement l’air de prendre aux tripes. Un peu genre : je vais sauver le monde de la tyrannie avec ma b*** et mon Снайперская винтовка Драгунова (Snayperskaya Vintovka Dragunova – SVD). En fait, que dalle ! Oubliez d’emblée l’action et la pression à gogo, il n’en sera vraiment rien. SGW 2 est un jeu relativement facile et le seul mode qui pourra vous donner un minimum de challenge sera en difficulté Expert. Alors si vous souhaitez juste vous balader sans trop forcer, jouez en difficulté Normal (évitez le Facile car c’est vraiment TROP facile).

L’intérêt du mode Expert, c’est de prendre en compte le vent, la distance, la gravité et la respiration pour chaque tir à distance. En plus de cela, il n’y a pas d’indicateur d’impact à l’écran. En effet, en Facile ou en Normal, vous avez systématiquement un point rouge qui vous indique l’endroit où votre balle va frapper… Cela réduit nettement le sentiment d’avoir brillé lors d’un headshot ! Mais pour voir une première fois le jeu sans se soucier de rien d’autre, cela peut représenter une bonne entame.

Le gameplay est basique. Les personnes qui ont déjà joué à un Call of Duty ou un Homefront ne seront vraiment pas dépaysées. On s’accroupit, on rampe, on court, on vise et recharge,… comme dans n’importe quel FPS du moment. On dispose d’une arme secondaire silencieuse et d’un couteau pour le corps à corps d’urgence ou bien pour exécuter un ennemi en silence (dans le dos uniquement). Enfin, la panoplie minimale que l’on attend d’un jeu de shoot. Cependant, le truc qui est totalement à côté de la plaque, c’est notre binôme qui nous suit partout. En gros, pendant 90% de l’aventure, vous serez guidés de A à Z que ce soit par radio ou de vive voix par votre collègue guetteur… Du coup, côté improvisation et liberté de mouvement, on se retrouve tout de même vachement limité !

sniper-ghost-warrior-2-new-protocol-pusaikozu-screenshot sniper-ghost-warrior-2-new-screen

Parce qu’il est là le véritable problème de ce jeu, on arpente un éternel couloir du début à la fin ! Il n’existe pas 50 alternatives pour remplir une mission, il faut suivre les ordres que l’on nous donne par radio (rejoindre un endroit donné, éliminer une cible, nettoyer une zone,…) et passer au point suivant. On se contente d’être spectateur de l’aventure sans vraiment avoir la possibilité de changer un tant soit peu les règles. Je ne dis pas que de temps à autre on ne peut pas se faire un petit écart… mais c’est beaucoup trop rare pour oser en faire une vérité. SGW 2 est un jeu qui sera affreusement ennuyeux si vous n’êtes déjà pas un minimum fan du style.

Il faut bien se dire que c’est lent, très lent. Il faut ramper parfois longtemps, s’accroupir et regarder un peu autour de soi, avancer sans se faire repérer, abattre les guetteurs ennemis, puis on reprend… C’est une éternelle répétition des mêmes objectifs jusqu’à la fin de la campagne. Campagne qui se boucle en 5-6h environ sans trop se casser la tête en Facile (même si je suis sûr qu’en Normal c’est pareil). Au-delà de ces reproches, j’ai envie d’ajouter que le jeu est entre le vraiment moche et le vraiment beau… Pourtant, je partais rassuré quand il a été mention du Cry Engine 3 mais finalement, c’est la douche froide.

La végétation au premier plan est hideuse, j’avais l’impression d’être revenu en arrière niveau qualité graphique. A l’inverse, tous les décors qui se situent à une distance raisonnable de notre vision (et plus loin encore) sont absolument superbes. Malheureusement, on fait plus facilement attention à ce que l’on a devant la figure qu’au vieil arbre centenaire à 2km de là… Ce sont des choses comme celle-là qui viennent ternir le ressenti global du titre. Après, on se dit que 6h de campagne, ça se fait, au moins pour boucler le scénario. Malheureusement, ce dernier est autant ennuyeux et cliché que tout le reste du jeu. Des incohérences et des rebondissements tellement téléphonés que l’on ne réussit pas à s’investir dans une histoire qui tente par tous les moyens de faire comme les « grands ».

sniper_ghost_warrior_2_screen 

Après avoir bouclé une première fois la campagne en Facile, je l’ai directement recommencé en Expert car la présence de l’impact du tir m’avait vraiment agacé. Aucun challenge étant donné qu’il suffit de viser et de placer le point rouge sur la tête de son ennemi… Au moins en Expert, on a vraiment l’impression de partir en mission et le stress de manquer un tir crucial est omniprésent. Même si la difficulté globale n’est pas insurmontable, on sent nettement une différence. Le jeu devient alors plus intéressant. Si ce n’est toujours pas le scénario qui vous tiendra en haleine, au moins, on est beaucoup moins pris par la main pour avancer dans les missions. Parfois même, on ne dispose d’aucune information et l’on doit soi-même trouver la tactique à adopter (bon faut pas croire non plus que l’on va envahir un pays tout seul, c’est toujours plus ou moins évident).

Quand on a fait le tour du mode Solo, on se dit tout naturellement que l’on irait bien faire un tour du côté du Multi… ERREUR MONUMENTALE ! Commence alors la descente aux Enfers du jeu. Si le mode solo était ennuyeux, ce n’est rien comparé au mode Multi. Imaginez 10 débiles sur la même map, chacun planqué dans un coin, un trou, un toit, un escalier,… tentant d’accrocher dans sa lunette le slip de son ennemi… Des parties de 20mn où parfois, il ne se passe QUASIMENT RIEN. Oui, j’écris en majuscule pour que vous vous rendiez compte que je ne déconne pas. Déjà, on dispose de deux personnages jouables au total (si tant est que l’on ait l’édition limitée) et deux maps dispo (au moment où j’ai tenté l’expérience). Autant vous dire que l’on fait le tour en deux parties… De temps en temps on trouve un téméraire qui s’aventure sur le No Man’s Land… se faisant rapidement arrêter d’un tir de ARES Cheytac M200 dans le fion. Sinon, rien à signaler, passez votre chemin à moins d’adorer attendre (et attendre (et attendre…)).

sniper-ghost-warrior-2-screenshot-ME3050124614_2 sniper-ghost-warrior-2-pc-1359737780-070

Au final, je ressors un petit peu déçu de cette expérience. Même si le titre corrige grand nombre de défauts qui étaient présents chez son grand frère, il ne suffit pas à nous procurer un amusement et un plaisir dignes de ce nom. Je le continue uniquement pour terminer d’avancer mes succès sur le jeu et puis je le rangerai une fois pour toute ne lui trouvant aucune rejouabilité qui justifierait de le ressortir pour s’éclater un peu. Orientez-vous plutôt vers un Sniper Elite V2 qui, même s’il n’est pas parfait, demeure tout de même la seule véritable référence dans le domaine. Dommage, j’avais placé beaucoup d’espoir en ce jeu, peut être qu’un de ces jours cette licence réussira à tenir la dragée haute à son principal concurrent. Pour l’instant, il reste pas mal de boulot avant que ce jour daigne arriver…

Bon allez, un petit wallpaper pour vous redonner le sourire. Je vois bien que vous êtes tout triste après cette lecture peu élogieuse…

sexy-sniper

6 réflexions sur “Sniper Ghost Warrior 2 # Impressions finales

  1. C’est marrant au début, mais ça devient vite usant. Et puis pour vraiment apprécier une bulletcam, il faut jouer en Expert. Là tu te dis, je l’ai pas loupé celui là ! Sans aucune aide, il y a vraiment du sport pour coller un headshot à plus de 1600m de ta cible 🙂

  2. Ping: Avril 2013 # Bilan mensuel | New Protocol

  3. Ping: Jeux Vidéo # Les jeux Xbox de 2014 qui me font fanstasmer | New Protocol

Lâche toi ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s